Aller au contenu principal
aquaculture

Développement de l'aquaculture: l'OLAC signe une convention avec L'ANA, LE FONSIS ET LE BOS

Dans le cadre de la mise en place de fermes aquacoles industrielles marine et continentale l’Office des Lacs et Cours d’eau (OLAC), a signé une convention de partenariat avec l’Agence Nationale pour l’Aquaculture (ANA), le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS) et le Bureau Opérationnel de Suivi du Plan Sénégal Emergent (BOS).

La signature de la convention a eu lieu le 11 Mai 2021 à Diamniadio en présence de Monsieur Alioune NDOYE, Ministre des Pêches et de l’Economie maritime. Cette convention est relative au financement, à la conception et à la gestion de fermes aquacoles industrielles marine et continentale. 

Présidant la cérémonie, Monsieur le Ministre Alioune NDOYE a déclaré que « cette convention rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet intitulé « Développement Accéléré de l’Aquaculture », et est inscrit parmi les 27 projets phares du Plan Sénégal Emergent (PSE) ». 

Pour l’année 2021, l’objectif est de lancer les travaux de construction de la ferme continentale en vue de sa mise en service en début d’année 2022 pour une production à terme de 2.500 tonnes de Poisson-chat et la création de 1.000 emplois ». 

L’Office des Lacs et Cours d’eau, partie prenante de ce projet, mobilisera les ressources en eau nécessaires pour alimenter les fermes aquacoles qui seront installées dans les zones proches du Lac de Guiers. Le Directeur général de l’OLAC, Monsieur Alioune Badara DIOP de rappeler : « l’OLAC, dans sa mission de planification et de gestion des ressources en eau, a déjà approvisionnée en eau par le canal de Yetti Yoon et la réserve de faune du Ndiaël à partir du Lac de Guiers.  

Selon Madame la Directrice Générale de l'ANA, Dr. Tening SENE « Le Sénégal a une ambition de développer une aquaculture compétitive en mesure de nourrir les sénégalais à hauteur de 10 % des volumes de pêche totaux ».

Le FONSIS a créé une société d’exploitation dénommée AQUAPOLES qui se charge de développer deux fermes, marine et continentale, d’une capacité totale de 10.000 tonnes à terme et une industrie locale de production d’aliment de poissons, en collaboration avec les opérateurs industriels sénégalais.

Par Madické DIAGNE, Responsable Communication OLAC

A propos

Nous sommes un établissement public à caractère industriel et commercial en charge de la gestion des lacs et cours d’eau du Sénégal.

Contact info

  • Km 9, route de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal)
    BP: 490 Saint-Louis.
  • (+221) 33 938 20 11
  • olac@olac.sn